La banque centrale populaire marocaine (BCP),  via sa filiale l’Atlantic microfinance for Arica (AMIFA),  va à la conquête du marché ouest africain, ouvrant au Mali et en Côte d’ivoire, à partir du mois de septembre prochain.

AMIFA ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le Sénégal, la Guinée et le Gabon sont dans le viseur. Dans ce dernier pays, le dossier d’agrément est en cours de validation.
Pour rappel au Maroc les organismes de micro finances ne collectent pas de dépôts des clients contrairement à l’ Afrique subsaharienne. Une possibilité que compte exploiter la filiale de la banque populaire pour diversifier ses produits.
Ibrahima Dia