Le ministre égyptien des technologies de l’information et de la communication, Khaled Negm, a affirmé que la première licence 4G sera accordée au premier trimestre 2016 à l’opérateur historique Telecom Egypt, qui détient le monopole du fixe.

L’entreprise bénéficiera ainsi d’une licence pour la téléphonie mobile alors que le marché est à saturation.
Une mesure qui sera ouverte aux autres concurrents à savoir Vodafone, Etisalat et Mobinil, a précisé le ministre, cité par des medias locaux. En outre de nouvelles licences pour l’internet à haute vitesse devrait être octroyées.

Sur un marché de près de 98 millions d’abonnés (2014) pour une population d’environ 86 millions d’habitants, la nouvelle donne va raviver la compétition, voire redistribuer les cartes, dans un contexte qui laisse peu de marge de manœuvre.

Ce contenu pourrait également vous intéresser