Le gouvernement nigérian est en train de créer un comité consultatif réunissant des partenaires locaux et étrangers en vue de la création d’une compagnie aérienne publique, a annoncé lundi le ministère de l’Aviation.

La commission, présidée par un ancien pilote, étudiera les résultats des investigations sur la faillite de Nigerian Airways et d’autres compagnies aériennes privées. Elle a quatre semaines pour rendre ses conclusions.

Elle consultera aussi l’Asset Management Company of Nigeria (AMCON), une structure publique qui a repris il y a trois ans plus de 132 milliards de nairas (572 millions d’euros) de dettes accumulées par 12 compagnies aériennes du pays.

Dans une étude qu’a pu consulter Reuters, le parti au pouvoir, l’All Progressive Congress (APC), a proposé le mois dernier de fusionner ces compagnies pour former un groupe unique appelé à nouer un partenariat avec une compagnie internationale.

L’homme d’affaires britannique Richard Branson avait créé en 2000 une compagnie intérieure et internationale dénommée Virgin Nigeria mais il s’est retiré en 2010 en dénonçant l’ingérence des autorités politiques et réglementaires.

Renommée Air Nigeria, cette compagnie a cessé ses activités en 2012 après avoir accumulé 35 milliards de nairas de dettes.

Source: Reuters

Ce contenu pourrait également vous intéresser