En Afrique du Sud, l’on se dirige vers une alliance entre le groupe sud-africain de télécommunications Vodacom et le premier groupe médiatique d’Afrique, Naspers. Cette alliance qui portera sur des services de télévision payante via le mobile, est en phase de pourparlers.
Selon des sources médiatiques sud-africaines, cette alliance vise à contrer l’annonce faite par  Netflix. Cette entreprise américaine compte s’installer dans peu de temps en Afrique du Sud. Elle offre aussi des services de télévision et de cinéma à la demande. Netflix sera un sérieux concurrent pour Naspers.
L’autre enjeu de cet éventuel mariage entre Vodacom et Naspers, c’est que la première entreprise nommée a vu ses revenus des appels décroître  en raison de la baisse des prix due à une forte concurrence et aussi du fait de la réduction des tarifs d’interconnexion par le régulateur sud-africain.
Les deux partenaires affichaient, le 18 août à la Bourse de Johannesburg,  des performances mitigées, soit une hausse de  +0,4% spour Vodacom qui reste néanmoins sur une plus-value de 3,7% sur les derniers 90 jours et une contraction de 0,6% pour Naspers qui accumule un retard de -9,3% sur la même période.