Optimum Optimum Coal Holdings et Optimum Coal Mine, deux filiales spécialisées du secteur du charbon de Glencore, géant suisse des matières premières, seront mises sous surveillance dans le cadre d’une procédure de sauvetage.

La maison-mère, possédant d’importants intérêts dans des actifs miniers et pétro-gaziers en Afrique, n’a pas pu trouver, avec la compagnie sud-africaine de l’énergie Eskom, un accord salutaire pour les deux filiales, apprend-on.
Elle explique sa décision comme une mesure de protection des deux filiales contre la faillite, en raison de la dégradation continue de leur situation financière de moins en moins soutenable.
Optimum a scellé en 1993 un contrat avec Eskom pour la fourniture de 5,5 millions de tonnes de charbon par an et a voulu renégocier, sans succès, les termes de l’accord pour un prix plus acceptable aux deux parties.