Banco Del Sol est intervenue à hauteur de 1,6 milliard de dollars dans la mise en œuvre d’une gamme de projets à travers l’Angola, au cours des quatorze dernières années, par le truchement des banques classiques et de la micro-finance.

Mme Carla Van-Dúnem, administrateur exécutif de la banque, a rendu publique cette performance de l’institution, à l’occasion de l’inauguration d’un centre d’affaires, le 5 août dernier, dans la ville de Lubango.
Les banques classiques ont bénéficié d’un crédit de 900 millions de dollars et le solde, soit 160 millions de dollars, est allé en appui aux institutions de micro-finance, a-t-elle précisé.
L’institution financière angolaise est disposée, a-t-elle rassuré, à dépasser les limites actuelles de ses interventions pour soutenir les sociétés d’importation et renforcer ses concours financiers aux opérateurs tant du secteur agricole que commercial.
En activité depuis 2001, Banco Sol a créé plus de 1500 emplois, au cours de ces dernières années et se prévaut d’un encours de dépôt de 2,5 millions de dollars dans ses 159 agences implantées à travers l’Angola. FIN