Thiam Diombar, ancien ministre mauritanien des finances,  est nommé conseiller chargé des affaires économiques et financières à la présidence de la République, annonce un décret rendu public mercredi soir.
Mr Thiam était sorti du gouvernement au début de l’année 2015  après une campagne de presse fortement  alimentée par de puissants réseaux habitués à faire la pluie et le beau au sein du microcosme des finances publiques en Mauritanie.

Son départ du gouvernement que d’aucuns avaient pris pour une sanction n’avait été accompagné d’aucune explication officielle. Fidèle à la devise des hommes d’Etat, M. Thiam a résisté à la tentation du déballage médiatique, déclinant poliment demandes d’interviews et missions de bons offices, y compris de la part de quelques vieux loups de la vallée. Une stratégie finalement gagnante.

En le rappelant à ses côtés, le président Mohamed Abdel Aziz  fait taire bien des rumeurs et, dans le même temps, envoie un signal fort à la vallée du fleuve Sénégal, région qui constitue avec les deux Hods et en dehors de Nouakchott, le grenier électoral de la Mauritanie.

Share Button