Par Messanh L., Lomé/

L’intense programme de développement des infrastructures au Togo ne fait pas que des heureux. La société civile, parfois infiltrée par l’opposition, et les bailleurs classiques tirent à boulets rouges. Qu’en est-il?

 

Ce contenu est réservé aux membres munis d'un pack abonnement Premium.
Si vous ne possédez pas d'abonnement vous pouvez choisir une des options suivantes :

Devenir premium  Acheter cet article  
Share Button