Le gouvernement bissau-guinéen envisage de relancer son processus de privatisation des compagnies publiques en friche ou en état de dégradation avancé. Ce qui est sûr, c’est que la Companhia Industrial de Cervejas e Refrigerantes (CICER), unité de production de bière et de boissons gazeuses, sera prise dans le tourbillon qui naîtra de ce processus.
Un fait affirmé par Domingos Simões Pereira, Premier ministre bissau-guinéen, lors d’une récente visite en entreprises qui l’a conduit, entre autres, dans la Cicer et dans la compagnie d’eau et d’électricité de la Guinée Bissau.
La relance du programme «se limitera à la recherche des partenaires stratégique afin de revitaliser le secteur», a précisé le chef du gouvernement de ce pays qui possède un secteur industriel peu développé et essentiellement tourné sur la transformation des matières premières agricoles.
La CICER, compagnie à forte présence de l’Etat et à capitaux portugais, est l’une des plus importantes unités du secteur agro-industriel du pays.
L’entreprise  met sur le marché 15 millions de litres de bière, cinq millions de litres de boissons gazeuses et un million de litres d’eau de table.