La législation mauritanienne devrait très bientôt s’enrichir d’une
nouvelle loi relative à la procédure de recouvrement des créances
bancaires.

Le projet  sera soumis à l’approbation des 2 chambres du parlement
(sénat et assemblée nationale) pendant l’actuelle session
extraordinaire.

Ce nouveau texte a été l’un des principaux sujets abordés par le
Conseil de Politique Monétaire (CPM) de la Banque Centrale de
Mauritanie (BCM) au cours de sa 86é session ordinaire tenue le
mercredi 29 juillet dernier.

La principale innovation de la nouvelle loi relative aux créances
bancaires réside dans une plus grande rigueur vis-à-vis du
comportement des débiteurs de mauvaise.

Du coup, elle pourrait rencontrer une forte résistance au niveau de
quelques députés sénateurs traînant des casseroles vis-à-vis du
système bancaire.

Ce contenu pourrait également vous intéresser