Une semaine après avoir reçu ses trois  Rafales, la force aérienne égyptienne vient de réceptionner 8 chasseurs bombardiers F-16 de plus dans le cadre de l’aide militaire consentie annuellement par Washington depuis les accords de Camp David, signés avec Israël, en 1978.

 

«Les 30 et 31 juillet, les Etats-Unis livrent huit avions F-16 block 52», a en effet annoncé l’ambassade américaine au Caire. «Quatre autres exemplaires suivront l’automne prochain», ajoute-il.

Ces appareils font partie d’une commande portant sur 20 exemplaires (16 C and 4 D) supplémentaires, lesquels viendront s’ajouter aux 220 actuellement mis en œuvre par la force aérienne égyptienne. « Les extrémistes menacent la sécurité régionale et cet armement offre un nouvel outil pour aider l’Egypte à lutter contre le terrorisme », précise le texte de l’ambassade américaine au Caire.

L’Égypte doit en effet faire face aux attaques du groupe Ansar Beït al-Maqdess, lié à l’État islamique (EI) dans le Sinaï ainsi qu’aux activités jihadistes dans l’est de la Libye.

Share Button