KCB Bank Tanzania Ltd, une banque commerciale présente dans six pays de l’Afrique orientale, a décidé d’augmenter sa facilité de prêt à Intra Energy Corporation, compagnie australienne fournisseur de premier plan du charbon au secteur industriel dans la région de l’Afrique de l’est.
Au 21 juillet dernier, l’encours de la facilité de prêt à la compagnie, arrivant à maturité au 30 novembre 2015, a été estimé à un total de 3,399 millions $.
C’est là un important appui financier pour la compagnie minière australienne qui a révélé, le 28 juillet, avoir bénéficié encore de KCB Bank d’un accroissement de la limite de la facilité de découvert qui est portée au double, passant de 500 000 $ à 1 million $.
La banque secourable KCB Bank se prévaut d’une base d’actifs de 4,5 milliards de dollars et d’une capitalisation boursière d’un milliard de dollars.
Sa nouvelle mesure de découvert aidera la compagnie, qui évolue en joint venture avec la National Development Corporation of Tanzania (NDC), à financer les dépenses en capital au cours de l’année fiscale 2016 afin de faciliter la hausse de la production prévue.
Il y a quelque années, Intra Energy avait dévoilé avoir sécurisé, via sa filiale Tancoal Energy, un marché pour la fourniture de 165 000 tonnes de charbon sur la période allant de décembre 2013 à novembre 2015, auprès d’un important producteur de ciment en Tanzanie.
La compagnie détient à 70% Tancoal Energy qui opère le projet de charbon thermique de Ngaka contre 30% pour la NDC. Au Malawi, elle possède plusieurs actifs sur le charbon thermique dont le projet Nkhachira couvrant 11,25 km2 dans le nord du pays et des permis d’exploration de 318 km2 à North Rukuru et de 231 km2 à Ngana, près de la frontière sud avec la Tanzanie.

Share Button