Suite à une brève parue dans la rubrique « Confidentiel » de Financial Afrik n°19 et traitant des budgets de campagne des candidats à la présidentielle passée de la Banque Africaine de Développement, nous avons reçu des précisions de l’équipe de campagne de Cristina Duarté, ministre des Finanes du Cap Vert.

«Le chiffre exact est infiniment en dessous des 1,5 million de dollars avancés par votre journal. Les dépenses engagées se sont confinées au paiement des coûts de communication auprès de certains médias, des billets d’avion et des hôtels».
Il n’en reste pas moins, poursuit notre interlocuteur, que « le budget utilisé peut paraître ridicule si on le met en parallèle avec la visibilité de la campagne de madame Duarté», éliminée de la course sur la ligne d’arrivée.

Par ailleurs, indique-t-on, le seul appui que le Cap Vert à reçu de l’Angola a été un appui diplomatique des Ambassadeurs angolais durant certains voyages de Madame Duarte. «Il est vrai que nous avons demandé la mise à disposition d’un avion pour faire les visites à la fin de la campagne, mais nous n’avons jamais reçu de réponse». Dont acte.

Share Button