Les négociations ont été âpres mais au bout du compte, Mauritel a renouvelé sa licence pour dix ans. La filiale de Maroc Télécoms a dû pour prolonger son bail en Mauritanie verser 53 millions de dollars au Trésor mauritanien.

Co-leader en Mauritanie, avec la tunisienne Matel (Tunisie Télecom)et devant la soudanaise Chinguitel (filiale de Sudatel), Mauritel exercera jusqu’en 2025 selon un communiqué de l’Autorité Mauritaniene de régulation.