Ethiopian Arlines annonce la suspension de ses vols vers Goma après une première desserte en fin de semaine dernière.
La raison est à rechercher auprès de l’Autorité de l’aviation qui a signifié en début de semaine à la représentation de la compagnie à Kinshasa « une suspension temporaire en raison des travaux en cours sur la piste de l’aéroport de Goma» pour une période pouvant aller jusqu’à deux mois.
Une décision qui suscite bien de polémiques étant donné que la compagnie locale FlyCAA opère sur la plateforme de Goma avec un Airbus A320 plusieurs fois par semaine, un appareil bien plus volumineux que le Bombardier Dash-8-Q400 utilisé par Ethiopian Airlines sur la ligne.
Selon certains observateurs, le lancement prévu fin août de la compagnie publique Congo Airways serait la raison profonde de cette décision. En effet, les autorités congolaises voudraient assurer une large marge de manœuvre à la nouvelle compagnie nationale qui, d’après la stratégie adoptée, va desservir 14 lignes intérieures les trois prochaines années avant de se tourner vers des destinations internationales.

Ce contenu pourrait également vous intéresser