L’objectif est d’apporter un soutien aux petites entreprises subsahariennes, notamment celles initiées par les jeunes et les femmes. Sont concernés, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Nigeria.
En prélude du 6e Global Entrepreneurship Summit, qui se tiendra à Nairobi, les 25 et 26 juillet en présence du président américain, Barack Obama, la Fondation de la Citi et TechnoServe ont scellé un partenariat pour stimuler l’entrepreneuriat et la création de l’emploi en Afrique subsaharienne.
Les jeunes représentent 60% des chômeurs recensés dans la région selon la Banque Mondiale. Les jeunes femmes constituent le segment le plus touché par le chômage et la précarité. Plus de 70% des jeunes africains vivent avec moins de 2 dollars pas jour.

D’où le sens d’une telle initiative prise par l’une des banques les plus présentes en Afrique et une fondation à but non lucratif qui jouit d’une grande expérience dans le soutien au développement local et la promotion de l’entrepreneuriat.

Le programme interviendra dans quatre pays de la région. En Côte d’Ivoire, il s’agira de soutenir des projets de commerce développés par des femmes. Au Nigeria, le soutien va aux jeunes entrepreneurs et aux femmes en particulier qui exploitent des fermes familiales agricoles.
En Afrique du Sud, le projet apporte son appui à des entrepreneurs urbains à la tête de petites entreprises à travers la formation et une assistance technique. En Ouganda, Citi et son partenaires soutiennent des femmes vulnérables ayant un potentiel prouvé à travers la formation aux techniques de commerce et d’Agriculture.
Commentant ce partenariat, Amin Manekia, directeur Corporate de Citi pour l’Afrique subsaharienne, a déclaré: «Les entrepreneurs font tourner les entreprises et les entreprises font tourner l’économie». Et de se dire fier de travailler avec TechnoServe connu pour son expertise. De son côté, William Warshauer, président directeur général de TechnoServe s’est dit confiant qu’un tel partenariat puisse aider à libérer le potentiel entrepreneurial des jeunes africains.