Par Albert Savana

L’investissement africain prépondérant devant le  guichet unique ivoirien

Le Centre de promotion des investissements de Côte d’Ivoire (CEPICI) assoie encore un peu plus son statut de référence parmi les guichets uniques de l’Afrique francophone.

Ainsi, sur la période 2012-2015, le centre a agréé des investissements portant sur 1 335 milliards de FCFA, soit 80% de l’objectif inscrit au Plan Stratégique pour l’investissement, pièce maîtresse du PND (Plan national de développement).
Fort de ses résultats, Emmanuel Essis, le directeur général du CEPICI a fixé la barre encore plus haut pour les trois ans à venir. L’objectif est d’agréer 1444 milliards de FCFA.

Présentant son bilan à la presse, M. Essis a indiqué que les investissements locaux représentent 39% du montant agréé entre 2012 et 2014. Vient ensuite l’Afrique qui représente 31% des investissements. Un tel classement devrait faire tomber de vieux poncifs. L’investissement ivoirien et africain est désormais prépondérant en Côte d’Ivoire.