La société d’investissement Armadale Capital Plc, qui a fait des projets de ressources naturelles son terrain de prédilection en Afrique, devra lever 400 000 £ sur le marché financier pour relancer le développement de son projet sur l’or Mpokoto, dans la province minière de Katanga en RD Congo.

Au total 10 millions nouvelles actions ordinaires de 0,1 pence seront placées au prix de 4 pences par action auprès des investisseurs institutionnels et autres. L’admission à la cote se fera le 20 juillet prochain sur l’AIM du London Stock Exchange.

Halcyon Corporate Pty Ltd, dont 50% du capital est indirectement aux mains de Justin Lewis, directeur d’Armadale Capital, a souscrit pour un million d’actions. Suite à ce placement, M. Lewis possèdera quelque 2,064 millions actions ordinaires qui représentent 3,9% du capital émis d’Armadale Capital.

Les fonds levés seront  utilisés pour accélérer le processus qui doit aboutir à la production annuelle d’environ 25000 onces d’or, projetée dans la première moitié de l’année 2016, sur neuf années. Il s’agira du financement, en premier lieu, du démarrage d’un programme de forage de 2500m vers fin juillet.

Ce programme apportera, d’après la compagnie, des ressources additionnelles de 120 000 à 150 000 onces d’or au projet Mpokoto. Justin Lewis, Directeur d’Armadale Capital, indique que le financement attendu aidera à maintenir l’élan de la mise en valeur pendant que la compagnie évolue vers l’achèvement de l’étude de faisabilité définitive de ce projet qui a montré une valeur nette actuelle après impôt de 55,3 millions de dollars US.

Armadale Capital Plc, cotée à Londres, est propriétaire à 80% du projet Mpokoto de quatre permis miniers qui ont une validité de 30 ans dont le décompte a commencé depuis septembre 2014.

Ce contenu pourrait également vous intéresser