Les 10 et 11 octobre prochains, Khady Ndoye* va défendre les couleurs des langues africaines à New York à la conférence* des polyglottes qui se déroulera pour la première fois dans le continent américain.
Financial Afrik s’est intéressé à ce projet porté par cette passionnée de marketing, polyglotte de son état, née en région parisienne où elle a vécu une bonne partie de son adolescence. «A New York, Je vais traiter du sujet suivant: comment grâce à des connaissances de base en SEO ( Search Engine Optimization, optimization du contenu en français), les personnes souhaitant apprendre les langues africaines peuvent trouver un contenu plus rapidement. Par exemple quels mots clés taper sur internet».
De père Wolof et de mère Sérère, Khady a commencé à voyager à l’âge de 15 ans d’abord en se rendant au Sénégal à la rencontre de ses origines. Après Valence (Espagne) en 2007 pour se familiariser avec la langue de Cerventès puis le Mexique en 2008, elle s’est installée en Chine en 2010, histoire de pratiquer le Mandarin. Depuis 2013, Khady Ndoye vit au Canada où elle travaille. Sa passion reste cependant les langues, notamment africaines.

Le projet Polyglotte de Khady est né en 2015, année où la jeune franco-sénégalaise a décidé de se lancer dans le net. «Je suis une polyglotte, c’est à dire que je parle plusieurs langues: anglais, français, wolof, portugais et mandarin. Je compte en apprendre encore au courant de l’année prochaine. Et je commencerai par le swahili et l’arabe».

Plus de 2000 langues sont répertoriées en Afrique, continent d’un milliard d’habitant, véritable écosystème de la diversité culturelle. La plupart de ces langues appelées dialectes dans la littérature coloniale ne sont pas transcrites ou prises en compte dans le système éducatif post-colonial et risquent de sombrer avec leur patrimoine.


 

Notes

-Khady Ndoye peut être suivie sur sa page Facebook https://www.facebook.com/lapolyglotte

-Plus d’infos sur la conférence : http://polyglotconference.com/

Ce contenu pourrait également vous intéresser