Un protocole d’accord a été signé au Caire entre NREA (New and Renewable Energy Authority) et la compagnie italienne Building Energy pour la construction et l’exploitation de deux centrales photovoltaïques de 50 MW dans Benban, en Haute-Egypte.
Le budget d’investissement est évalué à 200 millions de dollars. Le projet va créer 1000 emplois durant la période de construction (près d’une centaine en exploitation) et permettre d’économiser 100 000 tonnes de CO2.
Chaque centrale va générer 143 GWh par an. Building Energy fera équipe avec un partenaire local en Egypte, SolarShams, un intégrateur de système d’énergie renouvelable et développeur de projet local.
Selon le Dr Mohamed Shaker El-Markabi, ministre égyptien de l’Electricité et des Energies renouvelables, ce projet rapproche encore un peu plus l’Egypte de son objectif de 2 GW d’énergie solaire d’ici 2017.
Building Energy est un producteur indépendant d’énergie renouvelables doté d’un portefeuille de plus de 2000 mégawatts en Europe, Afrique, Amérique centrale et du Nord et plus récemment au Moyen- Orient et en Afrique du Nord et en Asie. La compagnie a récemment remporté le marché de la centrale de Kathu (81MW) en Afrique du Sud.

A.M Ndiaye

Share Button