Le groupe bancaire nigérian Fidelity Bank a levé 30 milliards de nairas (environ 150 millions de dollars) grâce à l’émission d’un emprunt obligataire non sécurisé, à un taux de 16,48%.

 

L’annonce vient des conseillers financiers de la banque. L’emprunt arrivera à maturité en 2022.
Notons que Fidelity Bank avait réalisé un bénéfice net de 14 milliards de nairas en 2014, contre 7,7 milliards de nairas en 2013.
Cette croissance s’explique par la forte hausse des revenus d’intérêts, qui ont bondi de 20,7%, à 104,3 milliards de nairas, tandis que les charges d’intérêts sont quasiment restées stables, ne progressant que de 0,1% à 55,5 milliards de nairas.

A.M Ndiaye