La crainte de se faire balayer par la prochaine vague technologique est toute la logique qu’il faut voir dans cet intérêt soudain des grandes banques à s’intéresser à la crypto-monnaie, le bitcoin.

La multinationale américaine Citibank a déclaré qu’elle a mis en place une plate-forme test de monnaie électronique dont le nom de code est: Citicoin.

Pour l’instant cette plateforme ne fonctionne qu’en laboratoire est elle repose entièrement sur la technologie blockchain, le noyau de bitcoin.

Argumentant sur les opportunités qu’offre la technologie bitcoin, Kenneth Moore, chef de la division Innovations Lab de Citigroup, souligne que bien n’étant encore que dans les laboratoires, le Citicoin leur assure d’être à la pointe de cette technologie et qu’ils peuvent exploiter les opportunités qu’elle propose. Par exemple le transfert d’argent d’un pays à un autre.

Du fait de son fonctionnement décentralisé et autorégulateur, le bitcoin ne laisse pas le choix aux banques qui fonctionnent à l’opposé: régulation et contrôle.

L’utilisation de la monnaie électronique par les masses est inévitable, même si l’avenir du bitcoin est incertain, l’objectif pour les banques c’est de ne pas se faire surprendre.
Ismaël Abdoul DIOP

Ce contenu pourrait également vous intéresser