Un palliatif aux conséquences des APE sur les industries africaines?

A une semaine de la Confèrence  internationale sur le financement du Développement (Addis Abeba, du 13 au 16 juillet ), l’Union Europpéenne annonce que ses programmes de soutien en faveur de l’Afrique de l’Ouest est de 1,1 milliard de dollars d’ici 2020.

Arrêté le 6 juillet à Bruxelles,  en marge de la 11ème revue du  Fonds européen de développement (FED), ce programme cible en particulier les domaines de la Paix et de la Sécurité, de l’intégration régionale et du développement durable, a précisé Neven Mimica, Commissaire Européen en charge du  développement.

Le programme indicatif régional de l’Afrique de l’Ouest a été signé par Désiré Ouedragoro, président de la Commission de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et Aguibou Soumaré, haut commissaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Le Fonds Européen de Développement est la plus importante structure communautaire d’appui au développement en faveur des pays ACP(Afrique Caraïbe et Pacifique). Ce montant de 1,1 milliard d’euros accordé à l’Afrique de l’Ouest est aussi censé de financer des palliatifs aux conséquences des APE, ces nouveaux  accords pour le partenariat économique que le continent  a signé finalement par pièces détachées.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser