Face à une réduction drastique de ses activités (de l’ordre de 20%) imputable à divers facteurs, la Société Générale de Consignation et d’Entreprises maritimes (SOGECO)-la plus important de transit maritime en Mauritanie- envisage la compression d’une partie de ses employés.

La SOGECO est le partenaire de Bolloré Africa Logistics dans les opérations douanières, l’entreposage sous douane, le trafic Inter Land, les transports routiers et la distribution.

La mesure annoncée devrait toucher 15 à 20% des effectifs du personnel. La SOGECO qui emploie plus de 300 travailleurs serait aujourd’hui victime de la concurrence de certains grands groupes internationaux ayant installé des filiales en Mauritanie.
Cette entreprise privée nationale est l’un des groupes financiers les plus importants de Mauritanie, dont les activités touchent à plusieurs domaines.
Certaines composantes de ce groupe ont eu des démêlées avec l’administration fiscale (secteur des assurances) et le ministère des Mines (litige au sujet d’un permis d’exploitation minière actuellement pendant devant un tribunal arbitral de Washington), au cours des dernières années.

Share Button