Le fonds AGF (African Guarantee Fund) a tenu ses assemblées générales annuelles à Abidjan, le 23 juin 2015, sous le thème de «La PME, force motrice de l’inclusion en Afrique».

Avec un total de 200 millions de dollars de garanties émises et 400 millions de dollars de financements accordés, à travers 40 institutions financières, AGF apparaît, trois ans après son lancement, comme un acteur majeur au service de la PME.

Né dans le giron de la Banque Africaine de Développement (BAD), AGF s’apprête par ailleurs à prendre le contrôle du fonds GARI à la faveur du désengagement des institutions de développement. Le deal évalué à 100 milliards de FCFA n’attend plus que l’approbation des régulateurs.

Basé au Kenya, le fonds AGF a pour partenaires la Swedish International Development Cooperation Agency (SIDA), l’African Trade Insurance Agency (ATI), le Development Credit Authority (DCA), et récemment , la Nordic Development Fund (NDF).

Ce contenu pourrait également vous intéresser