La production de coton pour la campagne cotonnière  2015  du Burkina Faso devrait atteindre 800.000 tonnes selon une note de recherche du groupe Ecobank.
Cet objectif de 800.000 tonnes fixé par l’association interprofessionnelle du coton du Burkina Faso (AICB) est réaliste selon la banque panafricaine  malgré la chute des cours blancs.
Pour Eocbank, cette hausse de 20% par rapport à la campagne précédente sera essentiellement due à l’augmentation du prix au producteur,  passé de 225 francs Cfa à 235 francs Cfa par kilogramme, en dépit d’un contexte mondial marqué par un recul de 20% du cours du coton.
En outre, le pays a décidé d’augmenter ses superficies cotonnières totales, tout en réduisant la part consacrée au coton génétiquement modifié. Cependant, souligne la note, la production finale dépendra énormément de la pluviométrie qui pourrait être accompagné d’une vague de sécheresse. De quoi faire planer le suspens jusqu’à la fin de la campagne.