Le Gabon a émis, le 9 juin, un eurobond de 500 millions de dollars d’une maturité de dix ans, à un taux de 6,95%. L’émission précédée d’un road-show en Europe et aux Etats-Unis a été arrangée par Deutsche Bank, JP Morgan et Standard Chartered.

Les fonds qui seront levés grâce à cet eurobond serviront à financer des projets d’infrastructures dans ce pays d’Afrique centrale dont l’économie est largement dépendante des exportations de brut.

«L’eurobond est destiné à financer des projets dans les domaines de l’énergie de l’adduction d’eau potable, de l’éducation et de la santé», a précisé le ministre gabonais de l’Economie et de l’Investissement, Regis Immongault (photo), à l’agence Bloomberg. Le ministre a également indiqué que Libreville table sur une croissance économique de l’ordre de 4,8% en 2015, contre 4,3% en 2014.

Au Gabon, le pétrole représente 52% des recettes de l’Etat et près de 80% des recettes d’exportations. Le Gabon est noté «Ba3» par Moody’s et «B+» par Standard & Poor’s et Fitch Ratings.

Ce contenu pourrait également vous intéresser