Un fonds d’investissement émirati serait intéressé par la reprise de la part de l’Etat tunisien dans la société Carthage Cement.

Selon le quotidien Alchourouk, dans son édition de ce lundi1er juin 2015, un fonds d’investissement émirati serait intéressé par le reprise de la part de l’Etat tunisien dans le capital de la société Carthage Cement.
Selon la même source, le fonds d’investissement aurait déjà mandaté un cabinet d’avocats tunisien pour mener les négociations avec l’Etat tunisien en vu de conclure l’opération
d’acquisition.