La production de l’or noir pourrait commencer en 2017-2018. C’est ce qui ressort des déclarations émises par des officiels lors du salon international de l’énergie et du pétrole ouvert hier 22 mai à Dakar.

Après avoir dévoilé son programme triennal et estimé à plus d’un milliard le nombre de barils de pétroles contenus dans ses blocs au large du Sénégal, Cairn Energy annonce une rapide entrée en production: «La découverte est tellement importante qu’il faut passer à la production. En 2016 ou au plus tard en 2017-2018, nous passerons à la production», annonce Mesmim Samba Koubonga, manager à Intercontinental des services (Ics).

Ce manager dont une partie du personnel de sa société, ICS, faisait partie de l’équipe du bateau qui a découvert ce pétrole est très optimiste. Qualifiant cette découverte, il souligne qu’elle sera également exploitable sur une longue durée.
M. Koubonga qui capitalise 16 ans d’expérience dans le domaine pétrolier a aussi affirmé que le pétrole découvert sur les côtes «pourra largement contribuer à baisser le prix du carburant, cela d’autant plus vrai que le Sénégal dispose d’une raffinerie.»