Le mouvement MDP-Afrique regroupe plus de 40 représentants gouvernementaux, dirigeants d’entreprises, membres de la société civile qui se mobilisent et s’engagent dans le cadre de la COP 21 pour que l’Afrique bénéficie pleinement de la finance carbone et accélère ainsi le déploiement de technologies vertes sur le continent.

Pour répondre à la chute des cours des crédits de carbone, MDP-Afrique sollicite un engagement financier fort et immédiat des Etats à hauteur de 2,5 milliards d’euros pour financer le rachat de crédits de carbone issus de projets africains réalisés dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre (MDP).

Une telle décision permettrait de valoriser les réductions d’émissions CO2 réalisées sur le continent africain et débloquerait des centaines de projets innovants qui sommeillent faute d’une visibilité de leur modèle économique. C’est autant d’emplois qualifiés et de croissance verte en plus pour l’Afrique et pour les entreprises des pays tiers qui disposent ainsi de nouveaux marchés potentiels à l’export.

MDP-Afrique publie une lettre ouverte détaillant les mesures proposées et invite toute partie prenante intéressée à rejoindre la dynamique initiée. L’objectif du mouvement MDP-Afrique est triple : sensibiliser l’opinion publique et les décideurs à la nécessité d’un prix du carbone africain, peser sur les négociations de la COP21 pour réorienter vigoureusement la finance carbone à destination de l’Afrique, offrir une expertise technique pour créer tout mécanisme promouvant cette idée.

 

 

Source:

mdp-afrique.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser