Le groupe chinois de télécommunications StarTimes a présenté, hier 12 mai à Libreville, aux experts de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) le schéma de financement pour la migration de la télévision numérique terrestre (TNT).

StarTimes se propose d’installer 200 émetteurs sur l’ensemble du territoire. Selon l’Aninf, ce projet de la TNT nécessite un investissement estimé à environ 60 milliards de FCFA. Le marché de la distribution de 440 000 décodeurs et 5000 téléviseurs TNT reviendra à l’État.

Ce schéma de financement doit être validé dans les prochains jours pour que le Gabon soit prêt pour le passage à la TNT qui doit intervenir le 17 juin 2015 pour la bande UHF, et le 17 juin 2020 pour la bande VHF.

Le groupe StarTimes, est aussi short-listé pour mener le projet de la TNT au Cameroun voisin, pour un montant de 183 milliards. Ce montant inclut également la hmodernisation de la télévision à capitaux publics de ce pays.

Share Button