Un audit établi par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) mené au cours des derniers jours, a permis de détecter un trou de 2 milliards d’ouguiyas, soit prés de 7 millions de dollars us, dans les caisses de la Société Nationale d’Import/Export (SONIMEX), a affirmé lundi soir le site d’informations en ligne « Sahara Médias ».

La direction de l’entreprise «n’a pas pu justifier les affectations comptables d’une partie de ce gros montant».
Créée en 1966 sous le statut de société mixte, avec un capital détenu à 51% par l’Etat, la SONIMEX était originellement chargée du monopole de l’importation et de la distribution des produits alimentaires de base (riz, sucre, thé, lait et huile).
Sous la poussée de la libération, elle est progressivement devenue une structure de régulation du marché à travers la maîtrise du flux des prix, tout en continuant à jouer un rôle de développement économique et social, avec la mise à la disposition des populations à faible revenu de produits alimentaires.

Ce contenu pourrait également vous intéresser