Un ancien ingénieur de la NASA vient de mettre au point un procédé qui pourrait révolutionner la lutte contre la déforestation. En effet, Lauren Fletcher, qui a lancé la compagnie BioCarbon Engineering (BCE), préconise l’usage des drones pour replanter des arbres.

Selon le principe mis en place par BCE, ces appareils seront positionnés à quelques mètres au-dessus de la terre ferme afin de pouvoir propulser des graines avec assez de puissance pour que celles-ci puissent s’enfoncer suffisamment dans le sol et germer, rapporte le site internet Rtflash.
La méthode présente plusieurs avantages, notamment une plus grande efficacité et un coût nettement inférieur à celui du procédé manuel traditionnellement adopté.
Selon Lauren Fletcher, quelques drones peuvent planter quotidiennement jusqu’à 36 000 arbres et ceci à un coût ne représentant que 15% des sommes investies dans les méthodes traditionnelles. Aussi, cette technologie pourrait-elle changer une donne qui voit seulement 15 milliards d’arbres replantés annuellement contre 26 milliards d’arbres abattus.
Si cette révolution devrait se faire, nul doute qu’elle gagnera assez vite l’Afrique. En effet la question de la déforestation est d’une importance stratégique pour un continent qui perd chaque année près de 3,5 millions d’hectares de forêts, soit plus de 1/5 des superficies totale déboisées (15 millions d’hectares).