2 500 délégués prendront part du 25 au 29 mai aux 50èmes assemblées annuelles de la BAD, sur les bords de la lagune Ebrié, a annoncé Cecilia Akintomide vice-présidente et secrétaire générale de la Banque africaine de développement (BAD) au cours d’une conférence de presse.

Ces rencontres qui offrent l’occasion de faire le bilan de la banque et d’apprécier l’évolution économique du continent, permettront de se pencher sur les perspectives et les principaux leviers de la croissance future du continent. Et elles revêtent une grande importance d’autant plus que les réflexions autour du thème général « l’Afrique et le nouveau paysage mondial » devraient donner lieu à des résolutions qui vont porter la voix de l’Afrique lors de trois grands rendez-vous internationaux.
Il s’agit de la Conférence internationale sur le financement du développement, qui aura lieu à Addis Abeba en juillet prochain, de la Conférence des Nations Unies sur les Objectifs du développement durable, qui se tiendra à New York en septembre, et de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques programmée à Paris en décembre. « L’Afrique est appelée à jouer un rôle clé dans chacun de ces événements », a déclaré Steve Kayizzi-Mugerwa, vice-président et économiste en chef par intérim de l’institution, co-animateur de la conférence.
La vingtaine d’activités programmées verra, outre les séminaires de haut niveau, le lancement de plusieurs publications phares, dont l’édition 2015 des Perspectives économiques de l’Afrique, le Rapport annuel de la Banque et la Revue annuelle sur l’efficacité du développement. Mais les regards seront surtout tournés vers l’élection, le 28 mai, de celui qui présidera les cinq prochaines années aux destinées de la première institution de financement du développement sur le continent.
Ces assises, qui se tiendront autour des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales respectifs des 54 pays membres régionaux et des 26 pays membres non régionaux, vont enregistrer la première participation du Sud-soudan, 80ème pays membre, devenu indépendant depuis le 9 juillet 2011.

Ce contenu pourrait également vous intéresser