Par Jean-Mermoz KONANDI, Àbidjan

En visite en Italie dans le cadre de l’exposition universelle, le premier Ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, interrogé sur les raisons de la fulgurante expansion de la Chine en Afrique, a évoqué devant un parterre d’investisseurs, la stratégie de l’empire du Milieu.

Contrairement à leurs concurrents européens qui présentent uniquement des offres techniques lors des appels d’offres, les entreprises chinoises «font des offres techniques et financières», accompagnées en cela par la China Eximbank qui propose «des taux d’intérêt de 2 à 5% sur 15 à 20 ans», a-t-il expliqué. Avant de poursuivre : « Mettez-vous à ma place, à parité égale, je prends l’entreprise qui a le meilleur financement».
Par ailleurs, il est revenu sur les performances du continent noir qui connaît un «taux de croissance de 5-6% depuis deux décennies» et avec des retours sur investissements parmi les plus rentables au monde ; d’où son invitation aux opérateurs économiques italiens et européens à accepter de prendre leur part de risque pour profiter des immenses opportunités du marché africain.

D’autant plus, que des institutions comme la Banque mondiale, à travers le MIGA, son agence spécialisée dans la couverture des risques d’investissement, accompagne les investisseurs internationaux dans la région. Lequel va mobiliser jusqu’à un milliards de dollars, l’un de ses importants engagements en faveur d’un pays, au profit de la Côte d’Ivoire.

Share Button