Les chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) ont renoncé au projet Air CEMAC lors de leur sommet du 6 mai 2015 à Libreville. Les dificultés de démarrage ont eu raison d’une compagnie de transport qui devait être portée par les Etats de la sous-région.

Par ailleurs, les chefs d’Etat de la région ont décidé à l’unanimité d’appliquer la libre circulation des personnes dans l’espace des 6 pays membres. Le passeport ou la carte d’identité biométrique sont requis.
Parmi les autres décisions prises en marge de cette rencontre, celle de confier au président Ali Bongo la coordination des négociations APE avec l’Union Européenne. Le retour du siège de la CEMAC en capitale centrafricaine a aussi été évoqué. Wait and see.

Ce contenu pourrait également vous intéresser