Selon les objectifs du plan quinquennal algérien pour l’agriculture portant sur la période 2015-2019, le pays devrait voir sa production céréalière passer presque du simple au double.

En effet, l’Algérie vise une production de 70 millions de quintaux (qx) de céréales d’ici 2019 contre 34 millions de qx actuellement.
Les céréales ne seront pas les seuls produits agricoles à enregistrer une évolution puisque les produits issus du maraîchage devraient flirter avec les 162 millions de qx contre 130 millions de qx actuellement.
La pomme de terre (67,7 millions de qx en 2019 contre 46,8 millions de qx), les dattes, (12,57 millions de qx contre 9,34 millions de qx) ou encore le lait (4,25 milliards de litres de lait frais contre 3,57 milliards de litres actuellement) devraient également suivre cette tendance.
Pour y parvenir, le pays devra augmenter ses superficies irriguées d’un million d’hectares, améliorer la qualité des semences, utiliser et miser sur une plus grande mécanisation de son agriculture.

Share Button