Français

Yaoundé, le 30 avril 2015 (CEA) – La libre circulation des personnes et des biens reste le point le plus essentiel sur l’intégration régional, « mais cela ne veut pas dire qu’on ne prenne pas en compte les questions de sécurité », a récemment remarqué  le Président du Comité de Pilotage de la Rationalisation des Communautés Economiques Régionales  en Afrique Centrale (COPIL/CER), Monsieur Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, par ailleurs, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun.

Share Button