Adama Wade, envoyé spécial

Le Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) a bien démarré ce mardi 28 avril pour dépasser son objectif du million de visiteurs. Mais au delà des chiffres et des records comme celui de la surface d’exposition, déjà battu, du millier d’exposants, dépassé, et du nombre de pays représentés, cette grande messe, répertoriée dans le top 5 mondial de la catégorie, est le lieu indiqué pour un bilan d’étape de la stratégie agricole du Maroc.

Lancé en 2008, le Plan Maroc Vert est à cinq ans de son échéance. Sur la période 2008-2013, le PIB agricole, passé de 53 à 109 milliards de dirhams, s’est accru de 7,6% par an contre 4,4% pour le reste de l’économie, a déclaré Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture et des Pêches Maritimes.
Quelque 500 000 agriculteurs bénéficient d’aide et d’accompagnement dans le cadre de ce programme qui consacre la vision royale en matière de l’Agriculture. Les exportations agroalimentaires ont augmenté de 34% sur la période. L’objectif est de les doubler entre 2015 et 2020.
En attendant, l’augmentation de la production s’accompagne parfois de problèmes de surproduction comme dans l’arboriculture où les capacités de stockage et d’absorption au niveau local sont dépassées. L’alternative russe qui accapare en ce moment 60% de la production marocaine à l’export vient palier un marché de l’Union Européenne en baisse de régime.
Une dizaine de batailles institutionnelles sont encore à gagner si l’on veut atteindre les objectifs assignés,indique-t-on du côté du ministère de l’Agriculture. A commencer par la mobilisation de 300 000 hectares de terres collectives irriguées. Un feu vert du ministère de l’intérieur est nécessaire. L’autoroute de l’eau, projet de transfert d’eau des régions excédentaires du Nord vers les régions du Sud, celles en stress hydrique, fait partie de ces batailles institutionnelles. Idem pour la rénovation du cadre des PPP dans le secteur agricole. Le financement reste une question clé pour les 100 000 agriculteurs marocains qui prennent part à cette manifestation.

Share Button