Au lendemain de la visite de son PDG en Mauritanie, à bord de son jet privé, la junior américaine «Kosmos Energy» annonce d’importantes découvertes de gaz au large des côtes mauritaniennes (285 kilomètres au Sud/Ouest de Nouakchott).

Ces découvertes concernent «les puits d’exploration Tortue-1, foré dans le bloc -8 au large des côtes mauritaniennes».
Celles-ci se composent «de trois réserves d’un gaz d’excellente qualité» indique un communiqué de la société. « Du point de vue du volume, le puits Tortue-1 a dépassé toutes nos espérances et permis de découvrir de vastes ressources gazières”.
Le communiqué ajoute: «L’ imagerie sismique dont nous sommes en possession indique que l’étendue de tortue Ouest pourrait couvrir environ 90 km2. Ce que le forage d’appréciation devrait permettre de mieux définir.
Plus important encore, d’après les résultats obtenus et l’excellent calibrage du puits-sismique, le puits tortue-1 a permis de réduire considérablement les risques relatifs à notre position en eau profonde en Mauritanie qui couvrent 27.000km2 carrés de superficie sous exploitée».
Un programme d’appréciation est actuellement en cours de planification dans le but de délimiter la découverte de Tortue Ouest.
En outre, le forage d’un autre puits d’exploration qui se trouve dans la partie centrale du bloc-8 devrait démarrer dans le courant du troisième trimestre de l’année 2015 » déclare Brian F.Maxted, directeur de l’exploration de Cosmos Energy.
«Cette importante découverte, qui ouvre un nouvel objectif, conforte notre stratégie d’exploration en zones frontières, avec pour l’heure, 1/3 puits réalisé au cours de la deuxième manche de notre campagne.
Des résultats qui attestent de la viabilité de notre modèle économique, avec une importante valeur ajoutée apportée à nos actions » ajoute le même responsable.
Cosmos détient actuellement une participation de 90% dans les opérations portant sur le puits tortue et la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) 10%.
Cette entreprise a également acquis une participation non opérée de 30% sur les droits d’exploration pour les zones contractuelles C8, C12, C13, octroyés dans le cadre d’un Contrat de Partage de Production Pétrolière (CPPP) passé avec le gouvernement mauritanien.
La senior américaine Chevron a la possibilité de participer à 30% dans la prospection de tortue « sous réserve de payer une part disproportionnée des coûts liés au puis d’exploration Tortue-1 ».

Amadou Seck

Ce contenu pourrait également vous intéresser