Fruit de longues années de négociations, l’indemnité pour perte d’emploi a démarré le 24 avril 2015 au Maroc.

En principe, tous les salariés ayant perdu leur emploi, indépendamment de leur volonté, peuvent bénéficier de cette prestation qui leur assure aussi un encadrement en vue de leur réinsertion professionnelle.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Boussaid, l’IPE vient s’ajouter aux acquis sociaux des salariés affiliés à la Caisse nationale de securité sociale (CNSS).
Côtè dispositif financier, l’Etat met en place un fonds de 500 millions de dirhams étalé sur trois ans dont la moitié sera dispensée au cours de la première année.

Ce contenu pourrait également vous intéresser