Par Ablaye Modou Ndiaye

La restitution de la revue à mi-parcours du plan cadre d’assistance commune du système des Nations Unies (PNUAD) a livré ses résultats ce jeudi 23 avril au cours d’un atelier.

Cette rencontre a été conjointement présidée par le ministre de l’économie Amadou Ba et la coordonnatrice du système des Nations Unies au Senegal, Bintou Djibo.
Au total 130 millions de dollars ont été mobilisés dans ce programme pour atteindre trois objectifs. « La création d’opportunité pour le développement économique et l’amélioration de l’accès équitable aux populations et à la protection sociale sont les objectifs principaux», a affirmé la coordonnatrice du système des Nations Unies au Sénégal, Madame Bintou Djibo qui ajoute que le PNUAD lutte à renforcer la gouvernance au niveau central.
Des progrès ont été notés dans ce plan cadre d’assistance commune du système des Nations Unies qui avait prévu un financement de 178 millions de dollars durant 2012-2016.
En effet, depuis le début de la mise en exécution de ce plan, PNUAD a pu créer 1457 entreprises (PME) pour 4000 emplois dont 57% de jeunes.
Outre le pilier entrepreneurial avec 1450 personnes formées, ce programme des Nations Unies a mis en place 653 banques céréalières dont 558 fonctionnelles.
Malgré les avancées considérables notées dans le PNUAD, des recommandations ont été faites à l’issue des travaux de groupe pour rendre ce programme plus efficace.
Cependant, le réajustement du PNUAD par rapport au Plan Sénégal Emergent (PSE) est recommandé.
Le plan cadre des Nations Unies pour l’assistance pour le développement (PNUAD) étalé sur 2012-2016, a une démarche financière inclusive pour l’émergence du Sénégal.
Ablaye Modou Ndiaye

Share Button