Petit pays de moins de 2 millions d’habitants, le Gabon est, pour la deuxième année consécutive, troisième marché de la zone CIMA (Conférence Inter-africaine des marchés de l’Assurance.

Le marché gabonais des assurances compte neuf compagnies d’assurances dont six compagnies couvrant l’incendie, les accidents et risques divers, trois compagnies vie, une compagnie de réassurance et 19 cabinets de courtage.

Selon les chiffres communiqués par Jean-Yves Berson, le président du comité d’organisation de la 9ème assemblée générale de la Fédération interafricaine des assureurs conseils (Fiac) qui s’est achevé hier à Libreville, « le montant des primes encaissées pour 2014 et estimé à 120 milliards de FCFA, ce qui fait du Gabon le 3ème pays de la zone Cima [Conférence interafricaine des marchés d’assurances] ».
Devancé par la Côte d’Ivoire et le Cameroun, le Gabon Surclasse le Sénégal (4ème) pour la deuxième année consécutive.

Jean-Yves Berson estime par conséquent que «c’est une grande avancée sociale pour le Gabon, qui résoudra à terme, une grosse partie des difficultés éprouvées par les populations, afin d’accéder à des soins de qualité ».
Toutefois, il espère la mise place d’un fonds de garantie automobile, la garantie financière exigée par le code Cima, et les assurances obligatoires.

Ce contenu pourrait également vous intéresser