Norges Bank Investment Management, le fonds de pension public norvégien, intensifie ses investissements en Afrique, en vue de tirer profit de la croissance élevée qu’enregistre le continent africain.

Cet établissement est chargé de la gestion du fonds souverain qui pèse 890 milliards de dollars. Après l’Afrique il a commencé par investir au Kenya et au Nigeria. En Afrique du Nord le fonds a déjà investi au Maroc et en Egypte.

La Tunisie est également sur la liste. Le fonds souverain norvégien est régi par de strictes règles éthiques édictées par le Parlement et qui lui interdisent d’investir dans les groupes coupables de violation des droits de l’Homme.

Ce contenu pourrait également vous intéresser