Le Johannesburg Stock Exchange, le marché financier sud-africain, continue d’afficher une remarquable solidité face aux défis que connait l’environnement des investissements en Afrique du sud, notamment celui des poussées xénophobes et l’incapacité prononcée d’Eskom à faire face aux besoins en énergie électrique.

Les principaux de indices de ce marché ont terminé dans le rouge vendredi, suivant une tendance globale, autant dans les pays émergents que dans les pays développés, en raison de difficultés rencontrées par la plateforme d’informations financières de Bloomberg et dans un contexte marqué par les attentes d’une nouvelle régulation sur les échanges commerciaux avec la Chine.
Au delà de cette actualité cependant, le JSE affiche plutôt une performance positive depuis le début de n’année.

Pour les analystes, cela signifie une seule chose : les désinvestissements des étrangers de ces derniers mois ont été largement compensés par l’appétit des investisseurs locaux, qui ont saisi l’occasion d’accroître leurs portefeuilles.

Ce contenu pourrait également vous intéresser