Le royaume du Maroc réaffirme sa note BBB-/A-3 à long et court termes en devises et en monnaie locale, selon l’agence Standard and Poor’s.

Dans un rapport paru le 17 avril, l’agence S&P table sur la poursuite d’une croissance qualitative du royaume avec une part grandissante des secteurs à forte valeur ajoutée. La perspective stable rattachée à la note traduit à la fois une poursuite de la réduction du déficit et des prévisions de croissance forte.
Comparé à la dernière révision de l’agence S&P, en novembre 2014, le royaume a amélioré son profil en partie grâce à la chute des cours de pétrole dont il est importateur net. En dépit du réaménagement du panier de devises références de la monnaie marocaine, l’agence estime que la dépendance, toujours forte, du dirham par rapport à l’euro rend possible sa dépréciation vis-à-vis du dollar.

Share Button