Vue panoramique de Jorf Lasfar, plate-forme importante à l’échelle mondiale de production des produits phosphatés. Au premier plan, la station terminale du pipeline  qui relie  Khouribga à Jorf Lasfar sur une longueur de 235 KM transportant les phosphates par voie de pulpe de phosphate.
Vue panoramique de Jorf Lasfar, plate-forme importante à l’échelle mondiale de production des produits phosphatés. Au premier plan, la station terminale du pipeline qui relie Khouribga à Jorf Lasfar sur une longueur de 235 KM transportant les phosphates par voie de pulpe de phosphate.

L’Office chérifien des phosphates (OCP) annonce avoir émis avec succès un emprunt obligataire de 1 milliard de dollars US d’une maturité de 10,5 ans à un coupon de 4.5 %.

 

 

 

 

Cet emprunt fait suite à l’émission obligataire inaugurale du Groupe en avril 2014. OCP projette d’utiliser les fonds levés pour financer son plan de développement industriel, qui vise à doubler la capacité de production minière et tripler la capacité de production d’engrais d’ici 2025, ainsi que pour financer ses opérations courantes. Les banques chefs de file sur l’opération sont Barclays et Morgan Stanley.

«Nous nous félicitons de la réussite de cette émission de 1 milliard de dollars US, notre seconde émission obligataire à l’international, qui renforce la position d’OCP comme leader intégré sur le secteur des engrais phosphatés. Le succès de cette opération témoigne de la confiance des marchés financiers internationaux en sa stratégie et son exécution ainsi que dans sa capacité à créer de la valeur», souligne Dr Mostafa Terrab, Président Directeur Général du Groupe.

Ce pricing très favorable fait suite à l’annonce des résultats très positifs de l’exercice 2014 ainsi qu’un Roadshow mené avec succès par le senior management du Groupe à Londres, New York ainsi que Boston.
Cette opération souligne également le succès de la stratégie de financement du Groupe, qui, dans les dernières années a favorisé les marchés des capitaux internationaux plutôt que la dette bancaire. Ces financements via les marchés des capitaux représentaient près de la moitié de la dette brute du Groupe à fin 2014. La dette obligataire aux Etats Unis procure à l’OCP un financement long-terme sans amortissement et à un cout très compétitif pour financer son programme de développement industriel.

L’OCP est le plus grand producteur de phosphate et d’acide phosphorique et un des leaders mondiaux sur le marché des engrais. Le Groupe a un accès exclusif aux réserves de phosphates du Maroc, les plus grandes réserves du monde selon USGS. OCP est un producteur “leading low-cost” de minerai de phosphate et un acteur majeur sur l’ensemble de la chaine de valeur de produits phosphatés.