‘Office national des télécommunications(ONATEL), filiale de par Maroc Télécom, a réalisé un résultat net de 19,6 milliards de FCFA en 2014 contre 20,3 milliards de FCFA en 2013.

Le total bilan a enregistré une baisse de 7 points par rapport au précédent exercice à 192 milliards de FCFA. Pour les responsables de l’Office, cette baisse de performance s’explique ‘’par un contexte difficile avec notamment des pressions fiscales et réglementaires qui ont impacté la croissance de ses résultats financiers ».
Le Gouvernement burkinabé avait instauré dans le cadre de la loi de finances 2014 une taxe de 5% sur le chiffre d’affaires hors taxes des trois compagnies téléphoniques nationales.
Aussi, le résultat net a été négativement impacté par les pressions fiscales et réglementaires liées à ladite loi de finances. L’ONATEL présente aujourd’hui 5,5 millions d’abonnés dans la branche téléphonie mobile et 80 716 clients actifs dans le fixe.

Share Button