La banque américaine Morgan Stanley prévoit que l’euro va plonger sous la parité avec le dollar d’ici à la fin de l’année et que l’approche des élections législatives britanniques va entraîner la livre sterling à 1,39 dollar d’ici au mois de juin.

Cette prévision d’une baisse de l’euro, à 98 cents, d’ici au quatrième trimestre, alors que le mois de mars a vu émerger des doutes quant au rythme et à la durée du raffermissement du dollar, figure parmi les positions les plus radicales à ce jour.

Elle s’explique essentiellement par la poursuite de l’impact baissier du programme de rachats d’actifs de la Banque centrale européenne (BCE) sur la monnaie unique, plutôt que par une position haussière sur la devise américaine.

Source: Reuter

Share Button