La mise sous surveillance par l’agence Standard and Poor’s avec «implication négative» de 8 géants des minerais de fer que sont Anglo American PLC, BHP Billiton Ltd, CAP S.A, Eurasian Resources Group (ERG) S.a.r.l, Exxaro Resources Ltd, Fortescue Metals Group Ltd, Rio Tinto PLC et Vale S.A, vient confirmer les dégâts causés par le retournement de conjoncture observée dans ce secteur.

Les stocks hauts dopent une offre surabondante par rapport à une demande atone. «La tendance devrait se poursuivre dans les deux prochaines années», explique l’agence estimant que les cours fluctueront de 45 dollars/tonne en 2015 à 50 dollars en 2016 puis à 55 dollars en 2017. Cette mise sous surveillance avec implication négative durera deux à trois semaines le temps pour S&P de procéder à une évaluation précise des fondamentaux de chaque entité.